• Le cratère de Darvaza

                                     Mon coup de gueule !
     
     
     
     
     
     

    Le cratère de Darvaza
    Ce lieu est appelé par les habitants "La porte de l'enfer".

    Darvaza est un lieu-dit du Turkménistan situé au milieu du désert du Karakoum, à 260 km au nord d’Achgabat.

    Le cratère (60m de diamètre, 20m de profondeur) est en combustion continue depuis 1971.

    Lors d’une prospection minière soviétique en 1970, une équipe de géologues entreprit un forage à la recherche d'un gisement de gaz.

    La tour de forage et l'équipement minier fut enseveli lors du percement accidentel d'une cavité souterraine.

    L'effondrement de terrain qui en résulta ne laissa apparaître qu'un trou béant.

    Les géologues décidèrent de mettre le feu aux émanations de gaz pour éviter les risques de pollution atmosphérique et pour minimiser le risque d'explosion.

    Ils estimèrent que le gaz se consumerait en quelques semaines mais il n'en fut rien. Le cratère brûle depuis cette date.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Photo prise le 4 mai 2013

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Décembre 2014 à 14:24

    Cela me rappelle les Solfatares en Italie

    2
    Samedi 27 Décembre 2014 à 22:37

    Coucou Pascale ,

    Je ne connaissais pas , merci d'en parler ,j'ai fait ma curieuse 

    voici un texte

    L'un des phénomènes les plus éclatants de la Solfatara est celui de la condensation de la vapeur d'eau qui se produit en rapprochant d'une fumerolle un petite flamme: les vapeurs apparaissent progressivement plus intenses car les minuscules particules solides produites par la combustion, ainsi que les ions des gaz atmosphériques proches de la flamme agissent comme des noyaux de condensation de la vapeur. Le grondement du sol. Un autre phènoméne impressionnant est celui engendré par une pierre qui, laissée retomber au sol d'une petite hauteur, dans certains points du cratère, provoque un grondement sourd donnant la sensation qu'il y ait de grandes cavités souterraines. En réalité, il s'agit de micro cavités produites par les gaz des fumerolles dans un terrain qui est, par sa nature, assez poreux. Les principaux attraits touristiques sont: la Fangaia (les boues), la Grande Fumerolle ( la fumerolle principale, appelée Bocca Grande ou Grande Bouche ), le Puits de l'eau minérale et les vieilles Etuves (Le Stufe, saunas naturelles).

    effectivement j'imagine bien l'odeur soufrée mais je préfère de loin ce phénomène qui est naturel contrairement au cratère de Darvaza..

    Merci pour ton partage et bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :