• L'illusionniste

     

     

    Vienne, dans les années 1900. Apparaît le charismatique et mystérieux illusionniste Eisenheim, qui ne tardera pas à devenir l'homme le plus célèbre de la ville. Le prince héritier Leopold prend ombrage de cette popularité.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Juillet 2014 à 08:48

    Le film débute alors que l'inspecteur chef Uhl narre les événements qui ont conduit à sa présence en face du prince héritier Léopold, homme cruel prêt à déposséder son père du trône impérial. Eisenheim, tombé amoureux pendant sa jeunesse de la duchesse Sophie von Täschen, une aristocrate très au-dessus de sa propre condition sociale, quitte son village et voyage de par le monde dans le but de parfaire sa magie. Il revient à Vienne en pleine possession de ses moyens et produit des spectacles de magie exceptionnels, au point que même Uhl, pourtant au fait de plusieurs tours de magie, est incapable d'expliquer comment Eisenheim s'y prend.


    La réputation du magicien parvient aux oreilles du prince, qui décide d'assister au spectacle qui fait accourir Vienne au complet. C'est pendant cette soirée qu'Eisenheim revoit Sophie, promise à Léopold. Son tour de magie étant parfaitement au point, Eisenheim est invité par le prince à se produire lors d'un spectacle privé à la cour.


    Après avoir humilié le prince devant ses courtisans, les prestations d'Eisenheim sont interdites à Vienne. Sophie en profite pour retrouver son amour de jeunesse, ce qui ne fait qu'attiser encore plus leur flamme. À cette occasion, Sophie apprend à Eisenheim que Léopold projette de renverser et de tuer son propre père afin de monter sur le trône à sa place. Stimulés par leur amour réciproque, ils décident de s'enfuir de Vienne. Cependant, Léopold apprend que Sophie l'a probablement trompé, et la tue dans un moment de rage alors qu'il est ivre.


    Désemparé, Eisenheim accuse Léopold de meurtre, ce qui lui vaut une garde à vue. Il sort indemne de l'interrogatoire, mais décide de rénover un théâtre à l'abandon pour déjouer les efforts de la police viennoise. Il s'entoure de Chinois dévoués pour mieux accuser Léopold, inaccessible par la police, mais pas par l'opprobre populaire. Lors des spectacles, Eisenheim fait apparaître ce qui semble être des spectres. Uhl, pressé par Léopold, ne parvient pas à arrêter Eisenheim.


    Sa réputation d'invoquer les âmes de morts grandit. Ce qui incite Léopold, déguisé en homme du peuple, à assister à l'un de ces spectacles. Pendant une représentation, le spectre de Sophie apparaît et affirme que le meurtrier est lui-même dans la salle. Uhl et Léopold, bouleversés, quittent le théâtre. Plus tard, Uhl somme Eisenheim de cesser son spectacle sous peine d’emprisonnement, mais le magicien refuse.


    Lors d'un spectacle suivant, Eisenheim fait apparaître à nouveau Sophie. Uhl, décidé cette fois à l'arrêter, ne peut le faire, car seul le fantôme intangible d'Eisenheim est sur scène. Convaincu qu'il s'agit d'un autre tour de magie, il fait fouiller le théâtre, en vain. L'inspecteur découvre dans les effets personnels d'Eisenheim le secret du mécanisme d'un pendentif qu'il avait entr'aperçu dans l'écurie de Léopold. Après une inspection plus poussée de l'écurie, Uhl y découvre à la fois le pendentif porté par Sophie et une pierre précieuse provenant du sabre d'apparat de Léopold.


    (Retour à la première scène du film). Uhl révèle qu'il a des preuves irréfutables de l'assassinat de Sophie par Léopold. Le prince héritier le menace de sanctions et, finalement, le menace d'un pistolet. Mais il est trop tard. L'empereur a reçu le colis que l'inspecteur-chef lui a fait parvenir et ses soldats sont déjà sur place. Léopold, incapable de faire face à son destin, se suicide.


    Uhl, démis de ses fonctions, quitte le château et reçoit des mains d'un gamin un colis. Il s'agit des instructions détaillées qui permettent de faire pousser un oranger presque instantanément, tour de magie qui l'a fasciné au début du film. Convaincu qu'Eisenheim est proche, il le reconnaît malgré son déguisement et le poursuit. Eisenheim embarque à bord d'un train, que l'ex-inspecteur-chef rate.


    Se rendant compte que le pendentif n'est plus dans sa poche, Uhl réalise en un éclair que le magicien a tout manigancé de A à Z pour faire choir Léopold. Eisenheim a, en effet, « semé » les indices qu'Uhl a découverts. Ce dernier éclate de rire, victime du dernier tour de magie d'Eisenheim, lequel retrouve son amour de jeunesse dans un cottage bucolique.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :